Orchestre des Pays de Savoie

| Concerto grosso

Musique classique - Tout public - Durée : 1h10

Créé en 1984 et reconnu pour la qualité de ses interprétations, l’Orchestre des Pays de Savoie fait partie de ces ensembles régionaux qui comptent, assumant à la fois sa vocation de rayonnement international et sa mission d’irrigation du territoire français et rhône-alpin.
Leur venue à Andrézieux-Bouthéon est l’occasion de balayer avec eux trois siècles d’histoire d’un genre musical majeur : le concerto grosso. Apparu au cours de la seconde moitié du XVIIe en Italie, il consiste en un dialogue entre un ensemble d’instruments solistes et le reste de l’orchestre. Avant que cette forme ne tombe progressivement en désuétude, elle a donné à la musique baroque quelques-unes de ses plus belles partitions, parmi lesquelles les douze concertos de l’opus 6 de Haendel. Les œuvres de Vivaldi et Vitali permettront quant à elles d’entendre trois solistes talentueux, avant le Concerto grosso d’Ernest Bloch, compositeur du XXe siècle qui s’est magnifiquement réapproprié les codes du genre, pour en tirer une œuvre d’un lyrisme intense.

Nicolas Chalvin : direction | Madoka Sakitsu : violon | Noé Natorp, Aurélien Pascal : violoncelles | Crédit photos : Yannick Perrin, D. Warin
L’Orchestre des Pays de Savoie est soutenu par l’Assemblée des Pays de Savoie, le Ministère de la Culture et de la Communication (Drac Auvergne Rhône-Alpes), la Région Auvergne Rhône-Alpes et son club d’entreprises mécènes Amadeus.
Manifestation aidée par Musiques Nouvelles en Liberté.

PROGRAMME
Georg Friedrich Haendel, Concerto grosso op. 6 n°11 en la majeur, 1739/40
Tomaso Antonio Vitali, Chaconne pour violon en sol mineur, 1867 (1e publication)
Antonio Vivaldi, Concerto pour deux violoncelles, cordes et clavecin en sol mineur, op. 58 n°3 RV 531, 1720
Tôn-Thât Tiêt, Aurore de Savoie, 2014
Ernest Bloch, Concerto grosso n°2 pour orchestre à cordes, 1952