Compagnie Le Ruban fauve, compagnons de saison

Irène Chauve et Margot Forissier
Comédiennes, metteuses en scène et co-directrices — Andrézieux-Bouthéon


Créée en 2011, la compagnie Le Ruban fauve axe principalement son travail de création sur le lien avec le public et la présence de l’acteur. Un fil est constamment tendu entre le plateau et la salle, entre l’acteur et le spectateur. La recherche de la poésie et de ses décalages, les désirs de vibrations et d’émotions aiguillent le travail. L’exploration d’une parole authentique est au cœur de ses créations. Inspirées et touchées par le théâtre populaire ou les théâtres de tréteaux, les artistes cherchent « l’incarnation » la plus juste et la plus directe, dans un souci d’épure scénique, afin de toucher l’essentiel.
Leur désir est également de porter un spectacle vivant de qualité en milieu rural, d’offrir des possibilités d’accès au théâtre à un public géographiquement éloigné des espaces culturels, aussi bien dans la prestation de spectacles que dans l’aide au montage de pièces des compagnies amateurs. Leur préoccupation est située autour de l’humain autant dans leurs créations que dans leur travail d’accompagnement à la révélation des possibilités de créativité de l’individu.
La compagnie intervient pour différents ateliers de pratique de théâtre sur le territoire, dans les établissements scolaires et en milieu médical, ainsi qu’auprès de publics en situation de fragilité, de handicap, ou de jeunes en difficulté. Implantée à Andrézieux-Bouthéon, elle a mené des projets avec le Conseil citoyen de La Chapelle, le Nelumbo, Casa, la Mission locale, le club d’entreprises Actiff, la protection de l’enfance. Irène Chauve et Margot Forissier encadrent depuis plusieurs années les ateliers et stages de pratique amateur au Théâtre du Parc.

Partagez :

En résidence
Du 4 au 8 janvier au théâtre

Avec le public
Ateliers et stages de pratique amateur pour le théâtre et le clown, tout au long de la saison. En savoir plus : Pratique amateur
Interventions dans les établissements scolaires en amont des représentations de L’enfant Océan, tous les matins du 4 au 8 janvier.
Ateliers hebdomadaires auprès des jeunes du DITEP La Rose des vents géré par la fondation OVE (Andrézieux-Boutéon).